BIA

Le Brevet d’Initiation Aéronautique ouvre vos ailes.

 

Qu’est-ce que le BIA?

Le Brevet d’Initiation Aéronautique (B.I.A.) est un examen de l’Éducation Nationale et du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. Il permet de découvrir les différentes facettes du monde de l’aéronautique et les filières menant aux carrières de ce secteur dans lequel il existe des débouchés variés.

L’idée que l’on peut s’en faire est souvent pleine de préjugés et il n’est pas aussi difficile qu’on le croit d’y entrer.

 

Qui peut préparer le BIA ?

Tous les élèves peuvent demander à s’inscrire.

La priorité est donnée aux élèves de seconde (y compris seconde professionnelle) puis de première et de terminale. La condition étant de ne pas avoir cours pendant les horaires du BIA.

Le nombre de places est limité à 18 pour des raisons techniques.

 

Que découvre-t-on en préparant le BIA?

Cette formation initie les élèves aux principales disciplines de l’aéronautique et leur en donne un aperçu réaliste.

Contenu de la formation:

  • Formation théorique:

Elle aborde les principaux domaines liés au vol des avions:

  • Aérodynamique,
  • Mécanique du vol,
  • Connaissance de l’avion,
  • Météorologie,
  • Sécurité, Navigation, Réglementation aérienne
  • Histoire de l’aviation.
  • Anglais aéronautique
  • Visites et information sur les carrières:

Des visites permettant d’informer les élèves sur les carrières aéronautiques seront effectuées en fonction des possibilités: IAAG, EPAG NG, Aéroport Charles de Gaulle, Aéroport de LILLE-Lesquin…

  • Initiation pratique au pilotage:
    • Une initiation au pilotage de base à vue et aux instruments ainsi qu’à la radionavigation est effectuée au lycée sur simulateur de vol PC.
    • Une convention entre le lycée une école de pilotage ainsi qu’une autre avec un centre de vol à voile permettent aux élèves d’effectuer un vol de 30′ aux commandes avec un instructeur sur avion et un second sur planeur.

Les vols coûtent environ 130€ par élève (le montant exact peut évoluer dans l’année). Il est à la charge des familles. Toutefois, le Foyer Socio–Educatif du lycée a participé, en partie, au financement les années précédentes. A condition que les élèves concernés aient adhéré au FSE en début d’année, bien entendu.

En cas de difficulté financière une aide peut être sollicitée auprès du fond social des lycéens.

 

Comment prépare-t-on le BIA?

La préparation au B.I.A. se déroule le mercredi après-midi de 13h30 à 16h30 pour les cours qui ont lieu au lycée. Lors des déplacements en visite ou à l’aéroclub (transport assuré par le lycée) les horaires peuvent être différents.

Les cours commencent le 2ème mercredi de septembre suivant la rentrée.

            La présence aux séances de formation est soumise aux mêmes règles que pour les autres cours (la présence est obligatoire à toutes les séances toute l’année).

 

Comment passe-t-on le BIA ?

Il faut suivre les cours de préparation le mercredi après-midi.

La formation est validée par une épreuve nationale se déroulant un mercredi après-midi vers le milieu du mois de Mai. Elle se présente sous la forme de Q.C.M. d’aérodynamique et mécanique du vol, de la connaissance de l’avion, de météorologie, de la navigation, de réglementation, de sécurité des vols et d’histoire de l’aviation.

Les candidats qui le désirent peuvent prendre également une épreuve facultative d’anglais aéronautique (également sur QCM).

 

Modalités d’inscription :

Pour s’inscrire, il suffit de compléter le formulaire prévu à cet effet au moment de l’inscription dans l’établissement. Ce formulaire sera disponible lors de la remise du dossier d’inscription.

S’il reste des places disponibles en début d’année scolaire, il sera possible de s’inscrire dans le courant de la première semaine suivant la rentrée en demandant le formulaire d’inscription au professeur principal de la classe ou au CPE.

 

Qu’apporte-t-il dans la scolarité ?

Apports du BIA dans les matières d’enseignement du lycée :

  • Français : Rigueur et enrichissement du vocabulaire. Découverte d’auteurs tels que Saint-Exupéry, Kessel, …
  • Anglais : Découverte de l’anglais aéronautique et prise de conscience de l’importance de cette langue dans le domaine professionnel.
  • Histoire – Géographie : Découverte du rôle de l’aviation dans les évènements de l’histoire contemporaine (1ère et 2nde guerres mondiales, développement des échanges commerciaux à l’échelle de la planète, …). Développement des notions de géographie mondiale (par les grands raids aéronautiques), nationale et régionale (par la pratique du simulateur).
  • Education Physique et Sportive : Développement de la coordination des mouvements avec l’initiation au pilotage.
  • Mathématiques : Pratique du calcul mental (conversions d’unités, altimétrie, gestion de navigation, …) et géométrie vectorielle pour la navigation aérienne.
  • Sciences Physiques : Notions d’aérodynamique et mécanique du vol illustrant la mécanique classique, la mécanique des fluides et la thermodynamique (notions de force, énergie, trajectoire, gaz parfait, …)
  • Sciences de l’Ingénieur : Notion sur les matériaux, la résistance des matériaux, les technologies utilisées en aéronautique, …

 

Qu’apporte-t-il pour l’avenir ?

Apports personnels :

  • La préparation au BIA permet d’élaborer un projet personnel pour les études et aide à s’orienter.
  • Elle permet également de découvrir des applications concrètes des notions abordées en enseignement général.
  • Le BIA est un examen national qui se passe dans les conditions d’une épreuve de baccalauréat. Il permet de maintenir un lien avec les examens entre le Brevet et le Bac Français.
  • La pratique d’une activité aéronautique permet de développer le sens des responsabilités et la confiance en soi.

 

            Le B.I.A. permet de mettre le pied à l’étrier pour les jeunes qui veulent se lancer dans l’aventure du pilotage ou simplement découvrir le monde aéronautique. Les fédérations aéronautiques attribuent des bourses aux jeunes (en général jusqu’à l’age de 22 ans) qui préparent un brevet de pilote. Les titulaires du B.I.A. sont prioritaires et bénéficient d’un bonus.

             Le B.I.A. est reconnu dans le monde professionnel et sa mention sur un CV est un plus très important, quand ce n’est pas une condition impérative, pour entrer dans des formations professionnelles ou décrocher un emploi dans le domaine aéronautique et spatial.

             Ce diplôme permet de découvrir toutes les facettes de l’aéronautique (bien plus variées que le simple pilotage) et de nombreux jeunes ont découvert leur futur métier par ce biais.

DSC00337Vols_BIA_2013-027 IMG_1840

 

 

 

 

 

 

 


Comments are closed.

Remonter ↑